Les représentants des cellules de l’emploi communal au SEFI

Vendredi 6 juillet, de 7h30 à 11h30, le Contrat de ville notamment la Chargée de mission Emploi, Jade Ly Tham, en présence des représentants des cellules de l’emploi communal et l’équipe MOUS ont visité les différents services du Service de l’Emploi de la Formation et de l’Insertion Professionnelles (SEFI).
 
Organisée par Tania Tehei, Chef des subdivisions des IDV au SEFI, la visite guidée a débuté par une présentation du fonctionnement du SEFI notamment la procédure à suivre pour le demandeur d’emploi. Depuis l’application des portefeuilles « Demandeur d’emploi » et « Entreprise », les demandeurs d’emploi peuvent bénéficier d’un suivi individualisé. Pour ce faire, un diagnostic est réalisé par un Conseiller référent de l’emploi, afin de déterminer le niveau auquel appartient le demandeur d’emploi. Suite au diagnostic, les demandeurs d’emploi inscrits au SEFI sont catégorisés comme suit :
 
– A0 Sans accompagnement (Il s’agit d’un individu autonome, diplômé et employable) ;
– A1 Accompagnement simple (personnes diplômées ne maîtrisant pas les techniques de recherche d’emploi, ayant des difficultés à décrocher un emploi) ;
– A2 Accompagnement renforcé (profil des personnes éloignées de l’emploi, sans qualifications).
 
Les demandeurs d’emploi classés en « A2 » bénéficient d’un accompagnement personnalisé avec notamment la mise en place d’entretiens pour se préparer au marché de l’emploi, maîtriser les techniques de recherche d’emploi, apprendre à se connaître pour se faire connaître auprès des employeurs (animation collective, atelier CV/LM).
 
Les conseillers référents ont pour rôle de mettre en adéquation la demande avec l’offre. Lorsque le demandeur d’emploi postule à une offre qui ne correspond pas à son profil, celui-ci est réorienté vers d’autres offres. L’application des portefeuilles vise à éviter la perdition de l’information et favoriser ainsi la traçabilité de l’information relative au demandeur d’emploi.
 
Vers 9h15, le groupe s’est dirigé vers la cellule « Entreprise » en charge du traitement des offres d’emploi et de la mise en relation web des demandeurs d’emploi. Dans la cellule entreprise les offres sont classées par secteur d’activité (primaire, secondaire et tertiaire). Le SEFI agit en intermédiation avec la demande, les entreprises et les offres d’emploi. Le SEFI recense plus de 400 offres d’emploi dans 11 domaines d’activités professionnelles. La mise en relation web représente 70% des interactions des demandeurs d’emploi. Lorsque, la validation des demandes atteint son pic d’activité, les agents du SEFI se retrouvent avec 1300 demandes à traiter sur une base de 20 à 25 offres d’emploi déposées par jour. En ce qui concerne le recrutement : l’employeur dans sa quête du candidat idéal sollicite souvent les « Soft skills » (qualités humaines).
 
La visite s’est clôturée par une présentation de la section formation notamment des mesures d’aide à l’emploi (CAE PRO, CAE Rénové, VAE entre autres). Les formations du SEFI sont étudiées au préalable et créées par un bureau des programmes, en charge également de la recherche d’emplois porteurs. Le bureau propose ainsi des formations qui répondent à un besoin du marché de l’emploi polynésien.